Actualités

Situation du mining : la grande redistribution

Cet article a été rédigé à la suite d'un meetup sur Nantes traitant du minage. Je voulais vous faire un court compte-rendu mais le sujet me paraissait trop intéressant pour s'en réduire à cela ..

1. Intervenant


L’intervenant de la soirée n’était autre que Sébastien GOUSPILLOU fondateur de l’entreprise BigBlock Datacenter. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, j’avais retranscrit sur mon blog une interview de lui et, plus récemment, j’avais publié un entretien filmé dans ses locaux sur ma chaîne YouTube !

Interview passionnante réalisée dans les locaux de BigBlock Datacenter !

Il était présent ce soir-là au meetup Blockchain & Société afin de nous parler du mining qui connaît actuellement des transformations notamment au sein de ses acteurs : la grande redistribution.

2. Propos


Général

Avant de nous parler du mining, Sébastien a fait un état des lieux plus général notamment sur le Bitcoin.

Tout d’abord, il nous a présenté l’idée selon laquelle le Bitcoin était né dans les pays bancarisés mais que son réel intérêt et ceux qui en verront la vraie valeur seront avant tout les pays non bancarisés ou en crise. En effet, ce sont ces derniers qui ont le plus besoin d’un outil alternatif pour transférer de la valeur.

Sébastien illustre cette idée en prenant un exemple concret : deux pays d’Amérique du Sud. Il s’agit du Venezuela et de la Colombie. Alors que les volumes de transactions Bitcoin dans le monde sont en baisse depuis le bearmarket, ces deux pays connaissent une forte augmentation de ces dernières depuis quelques mois ! Cela est notamment dû aux vénézuéliens réfugiés en Colombie qui envoient des fonds à leur famille restée sur place.

transaction localbitcoin btc
Évolution des volumes de transactions Bitcoin

Une autre utilité abordée fut celle de contourner des embargos et échapper à des sanctions économiques. Citons l’exemple l’Iran avec lequel il est quasi impossible de commercer aujourd’hui. Bitcoin apporte ici une solution intéressante, accessible aux entreprises, quand les gouvernements allemands, français et britanniques cherchent encore à mettre au point un système de troc.

Mining

Sébastien a introduit la partie mining avec ce graphique très intéressant, deux courbes, celle du cours et du Hashrate de Bitcoin.

hashrate btc bitcoin
Graphique représentant le prix du Bitcoin et son Hashrate depuis janvier 2016

Ce qui est important de remarquer, ici, c’est que le Hashrate semblait suivre la progression du prix … Jusqu’à l’emballement de 2017. Le prix progresse alors trop rapidement et le Hashrate suit péniblement.

C’est l’âge d’or du mining. À ce moment miner devenait rentable même avec une électricité chère. C’est l’époque où n’importe qui achetait sa machine sur internet et la laissait tourner chez lui avec un tarif standard pour particulier.

Puis arriva 2018 et son bearmarket. Inutile de revenir sur la courbe du prix je pense que vous la connaissez par cœur désormais. Par contre le Hashrate lui contrairement à la logique attendue, il se stabilise et reste à un niveau élevé.

Qu’est-ce que cela indique ? Que les mineurs sont restés malgré la baisse du prix. Mais alors que le prix continuait de chuter, de plus en plus de mineurs sont arrivés face à un dilemme : le coût de l’électricité pour miner un bitcoin revenait plus cher qu’acheter le bitcoin directement. Et à votre avis qui ont été les premiers concernés ? Oui les particuliers qui minaient chez eux sans se soucier du prix de l’électricité !

Mais pas que … En effet le Bitcoin a tellement chuté que même des entreprises de minage ont commencé à voir leur marge fondre … Jusqu’à disparaître, voire, devenir négatives.

Si vous regardez le graphique vous pourrez voir une forte chute du Hashrate suite au franchissement par le bas des 6000$. Beaucoup de mineurs et d’entreprises minières étaient au bord de la rupture à ce moment … Espérant que le bottom soit atteint. Le franchissement de cette valeur fut le point de non-retour pour beaucoup.

hashrate btc bitcoin 2018
Prix et Hashrate du Bitcoin depuis fin 2017 avec la chute du Hashrate début 2019

Et là, plus que jamais, le coût de l’électricité est devenu un facteur stratégique de la plus haute importante. Les mineurs ont pris conscience de cette réalité économique et désormais le moindre centime sur le prix de l’électricité devient vital.

La chute du Bitcoin de 6000$ à 3000$ a donc mis à la rue bon nombre de mineurs qui ont arrêté net leurs machines.

Seuls les mineurs ayant l’électricité la moins chère continuent encore de produire du bitcoin aujourd’hui. Et les centaines de milliers de machines à l’arrêt sont rachetées par ces mineurs petit à petit.

Ainsi Sébastien nous raconte voir régulièrement des lots énormes de machines encore en état à prix cassés … Finalement toutes les machines situées dans des zones où l’électricité était trop chère sont en train d’être acheminées vers des zones encore rentables. C’est la grande redistribution.

Il est à noter qu’aujourd’hui beaucoup de mineurs sont sur la corde raide. Une nouvelle chute importante du Bitcoin entraînant les prix sous les 3000$ pourrait forcer l’arrêt de nombreuses machines … Jusqu’à 80% selon l’ampleur de la chute. Le Hashrate suivrait en conséquence rattrapant ainsi ses niveaux passés.

Partant de ce postulat, Sébastien nous a ensuite présenté une simulation de l’avenir que j’ai trouvé vraiment intéressante. Elle montre la différence de vision qui peut exister entre un investisseur et un mineur.

simulation prix btc
Simulation de la rentabilité du minage selon l’évolution des prix du Bitcoin

En effet, un investisseur (je ne parle pas d’un trader qui peut short) n’a qu’un moyen de devenir rentable : que les prix augmentent. Si le Bitcoin prend 10% alors l’investisseur gagne 10% sur sa mise de départ.

Pour un mineur, c’est différent. Car deux facteurs entrent en compte : le prix mais aussi le Hashrate.

Ainsi, même si le prix chute, si le nombre de mineur et par conséquence le Hashrate diminuent de manière encore plus importante, alors la situation sera plus rentable pour les mineurs restants. Et c’est là où avoir le meilleur prix pour son électricité devient un atout primordial.

En effet en cas de nouvelle chute les derniers mineurs seront ceux avec l’électricité la moins chère … Et donc se partageront les bitcoins générés entre moins de mains !

Finalement, aujourd’hui, les mineurs ayant réussi à trouver de l’électricité pas chère sont dans une situation gagnante-gagnante :

  • Soit le prix du Bitcoin remonte et la rentabilité aussi en attendant que le Hashrate rattrape le prix à la hausse
  • Soit le prix du Bitcoin chute et seuls les mineurs préparés se partagent le butin

BigBlock Datacenter se retrouve justement dans cette situation : que ça monte ou que ça baisse, l’avenir semble prometteur !

BigBlock Datacenter et sa stratégie

Vous vous en doutez, si Sébastien GOUSPILLOU, fondateur de BigBlock Datacenter, vient nous parler de tout cela, c’est que son entreprise s’est préparée.

Dès mi 2018, BigBlock participe à la création de Hashlabs à Almaty, Kazakhstan, société qui achète un terrain d’un hectare sur le transformateur haute tension d’un barrage local dont une partie de la production est invendue.

Cela leur a permis de négocier une électricité à un prix quasi-imbattable : 2.6 centimes du kW/h. Cela garantit à la ferme de rester rentable même en cas de chute du Bitcoin sous les 3000$ contrairement à la plupart des autres mineurs.

Il est rare de trouver une électricité aussi peu chère, mais surtout en quantité. Et sur le site trouvé par BigBlock Datacenter ce ne sont pas moins de 45 MW qui sont disponibles ! Dans un premier temps, l’exploitation porte sur 15 MW ce qui est amplement suffisant pour débuter la production.

powerpoint bigblock datacenter
PowerPoint présentant le projet de BigBlock Datacenter

Sébastien nous a bien parlé d’un pays où l’électricité est à 1 centime du kW/h : l’Iran. Mais l’entreprise a fait le choix de ne pas y aller pour deux raisons :

  • Réglementation douanière sur le matériel de mining pas définie
  • Chaleur et le climat qui rend la production quasi impossible en été

Donc, oui, il existe de l’électricité encore moins chère que ce qu’ils ont trouvé. Mais à quels risques ? Pour quelles concessions ?

Avec la capacité en électricité disponible et le prix de cette électricité, BigBlock Datacenter peut même voir plus loin aujourd’hui. En effet, Sébastien aimerait monter une pool de mining française qui ferait partie des principaux acteurs mondiaux !

repartition nationalite miningpool
Nationalité des principales mining pool de Bitcoin. Il manque un drapeau tricolore non ?

Par pool française comprenez bien que les mineurs dedans ne seront pas tous français. Loin de là. Asiatiques, européens, américains … Nombreux sont les mineurs à chercher où se placer en ce moment. Mais la pool sera une initiative 100% française, fièrement lancée par une entreprise 100% française ! Cocorico ?

Si vous souhaitez obtenir plus d’information sur le projet BigBlock Datacenter, je vous invite à aller consulter leur site web.

3. Bilan


L’avis d’un mineur : Monsieur-TK Mining

Après cette intervention de Sébastien GOUSPILLOU en tant qu’entreprise minière, j’ai eu envie d’obtenir l’avis d’un mineur à son compte. Monsieur-TK Mining (@MiningTk) a accepté de me répondre ! Merci à lui !

Hello les cryptos-fans, alors étant moi même issu du monde du minage mais à une échelle bien inférieur de celle de Sébastien, je subis comme lui de plein fouet la baisse de rentabilité du minage. Il est loin le temps où on montait un rig ou un asic sans rien y connaître et où l’on gagnait en une journée bien plus qu’en allant au travail.

Je suis pour ma part dans le minage GPU (carte graphique) et donc je ne fais pas partie des mineurs de BTC, mais je suis particulièrement celui-ci ainsi que la courbe de difficulté car elle représente à mes yeux le sentiment des mineurs pour le marché.

Il aura alors fallu attendre pratiquement janvier 2019 pour retrouver une nouvelle augmentation de la difficulté, ce qui semble traduire un regain de confiance des mineurs envers le BTC.

Pour ma part, n’étant pas directement en minage sur le BTC, cette baisse de hashrate n’influence pas du tout ma rentabilité. Cependant, qui dit un BTC au plus bas traduit une chute importante des alts, domaine où je suis présent.

Pour survivre à la baisse et continuer d’être rentable, je pense que le minage doit également évoluer et il n’est plus possible de miner “à l’ancienne” en ne misant que sur les crypto-monnaies du top 10 (ETH, ETC, Zcash, etc.)

Comme souvent, sur ce genre de marché, la clé de la réussite est l’information. Il faut étudier, lire, suivre, … afin d’avoir l’information avant les autres. La célèbre phrase buy the rumor ; sell the news n’a jamais été aussi vraie et il est tout à fait possible d’être rentable en minage actuellement, la seule condition est de s’intéresser à ce que le marché “public” n’a pas encore découvert.

Fin janvier, Grin et Beam sont sortis en apportant avec eux la technologie MimbleWimble.

Les coins venant de sortir, il fallait miner pour s’en procurer. Ceux ayant sauté sur l’occasion ont été plus que récompensés avec un coin qui fait +700% en plein bearmarket.

Depuis, les deux coins sont devenus connus par le grand public et ont rapidement perdu en rentabilité (plus de mineurs et plus de manipulation de prix).

Au passage, je remarque que j’ai déjà beaucoup écrit pour notre ami et je ne voudrais pas tirer la couverture pour moi.

Pour conclure, je dirais que le monde du minage comme les mineurs doivent évoluer. Il n’est plus possible de rester sur ses acquis et seuls ceux qui auront pris le risque de continuer l’aventure et d’innover s’en trouveront récompensés.

Merci Monsieur-TK Mining pour ta vision des choses fort intéressantes ! Et non tu ne tires pas la couverture à toi, au contraire, tu apportes une approche différente et passionnante !

Avis personnel

Soyons clairs : je ne suis pas un mineur. Et le mining n’est pas ma spécialité. Néanmoins, c’est un sujet incontournable pour comprendre Bitcoin et les crypto-monnaies. Et je trouve ce sujet de plus en plus intéressant.

Aussi ce meetup en présence de Sébastien GOUSPILLOU était un événement immanquable pour moi. Et une fois de plus, Sébastien a su transmettre sa passion pour le minage.

Certains ont regretté le manque d’introduction au minage durant ce meetup. En effet, Sébastien est directement entré dans le vif du sujet.

Néanmoins cela a permis de se concentrer sur les enjeux économiques et stratégiques qui animent actuellement le monde du minage et du minage de bitcoins en particulier.

Finalement je suis resté sur ma faim … Non par manque d’informations mais parce que cette présentation m’a donné envie d’en savoir encore plus.

Si jamais cet article vous a intéressé autant que le sujet m’a passionné, et si vous en avez envie, peut-être qu’un arrangement avec Sébastien peut se trouver pour refaire une vidéo ou un article dédié(e) au minage et à ses enjeux actuels ! Ce n’est pas l’envie qui me manque personnellement.


Si tu souhaites soutenir mon travail tu peux utiliser un de mes liens ci-dessous :
Avez-vous aimé ?
Soutenez Cryptodidacte avec de la crypto monnaie

Faire un don de Bitcoin à Cryptodidacte

Faire un don de Bitcoin à Cryptodidacte
Scanner le QR code ou copier l'adresse ci-dessous pour envoyer du Bitcoin :

Faire un don de Bitcoin Cash à Cryptodidacte

Faire un don de Bitcoin Cash à Cryptodidacte
Scanner le QR code ou copier l'adresse ci-dessous pour envoyer du Bitcoin Cash :

Faire un don d'Ethereum à Cryptodidacte

Faire un don d'Ethereum à Cryptodidacte
Scanner le QR code ou copier l'adresse ci-dessous pour envoyer de l'Ethereum :

Faire un don de Litecoin à Cryptodidacte

Faire un don de Litecoin à Cryptodidacte
Scanner le QR code ou copier l'adresse ci-dessous pour envoyer du Litecoin :

Faire un don de Monero à Cryptodidacte

Faire un don de Monero à Cryptodidacte
Scanner le QR code ou copier l'adresse ci-dessous pour envoyer du Monero :

Faire un don de ZCash à Cryptodidacte

Faire un don de ZCash à Cryptodidacte
Scanner le QR code ou copier l'adresse ci-dessous pour envoyer du ZCash :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de