Depuis les années 2000, de nombreuses catastrophes naturelles ont eu lieu. En 2020, la COVID-19 est apparue et cette pandémie se prolonge sur 2021. Néanmoins, je pense que Bitcoin (BTC) est un virus encore plus important. Le virus du 21ème siècle ! Ou... l'antidote ?

Un comportement similaire à un virus

Contamination

La première interaction que nous avons avec un virus, c’est la contamination. Il y a un avant et un après avec Bitcoin et plus généralement les cryptomonnaies.

Et tout comme un virus vous contamine, il en sera de même avec Bitcoin. Que votre première rencontre soit agréable ou pas, une chose est sûre : elle ne vous laissera pas indifférent !

Une fois que vous avez été en contact avec Bitcoin, ce dernier se loge dans un coin de votre esprit et il n’y aura alors plus de retour en arrière. Découvrir Bitcoin, les cryptomonnaies et la blockchain, c’est un nouveau monde qui vous aspire entièrement.

Je suis certain que vous avez déjà passé des journées et/ou nuits entières à faire des recherches sur un projet pour essayer de le comprendre ! A lire des articles et whitepapers. A écouter des vidéos de vos Youtubeurs préférés. Ou encore à regarder des conférences sur le sujet !

Bref, vous pouvez alors le dire et l’assumer : vous êtes atteint de fièvre bitcoinesque !

Propagation

Ne plus pouvoir ignorer Bitcoin, c’est une chose. Mais c’est bien pire que ça ! Tout comme un virus cherche à se propager d’individus en individus, il en sera probablement de même pour vous avec Bitcoin.

Qui n’a jamais essayé de convertir un proche ? Qui n’a jamais essayé de faire comprendre à sa famille qu’il n’était pas fou et que Bitcoin était quelque chose à ne pas louper !

Cette excitation que vous pouvez ressentir, notamment au début, vous pousse à tenter de contaminer toujours plus de monde à Bitcoin ou aux cryptomonnaies. Au risque de paraître fou auprès de certains, qui ne comprendront pas forcément votre engouement pour Bitcoin, cet instrument qui ne sert que de spéculation, et qui n’est qu’une vaste arnaque ! Enfin… Si on vous répond cela, invitez-les à regarder ma vidéo sur "Bitcoin, cette gigantesque arnaque !"

Mutation

Tous les êtres vivants sont capables de ce qu’on appelle en biologie des mutations. Une mutation est un événement aléatoire se produisant au niveau du génome d’un organisme et qui va venir modifier le comportement de ce dernier.

Ces mutations, couplées à la sélection naturelle, constituent ce qu’on appelle la théorie de l’évolution. Je ne rentrerai pas plus dans les détails, je pense que d’autres chaines de vulgarisation scientifique seront bien plus à même de vous parler de cela en détail ! A tout hasard, si vous êtes curieux, je vous recommande chaleureusement DirtyBiology pour ce sujet !

Revenons-en à nos bitcoins ! Aujourd’hui, Bitcoin ne ressemble plus tout à fait au Bitcoin de 2009. La cause ? Les nombreuses évolutions qui ont été apportées à son protocole par les nombreux développeurs ! Tout comme les virus, Bitcoin a cette faculté à évoluer rapidement afin de s’adapter à toutes les menaces externes.

C’est d’ailleurs une différence majeure entre Bitcoin et les monnaies que nous utilisons au quotidien.

Bitcoin sait s’adapter, évoluer, s’améliorer. Ce fût notamment le cas en 2017. A cette époque, Bitcoin a connu des problèmes de congestion du réseau suite à la grande bulle qui l’avait emmené à 20.000$.

Suite à cela, de nombreux changements ont eu lieu pour améliorer sa scalabilité avec notamment l’arrivée du Lightning Network !

Plus vous essayez de détruire Bitcoin, plus ce dernier renforce son protocole et devient solide. Un peu comme un virus qui mute pour ne plus être inquiété par les progrès de notre médecine.

Et si finalement, Bitcoin était l'antiode ?

Depuis tout à l’heure je vous ai montré comment Bitcoin pouvait être comparé à un virus au travers de trois facteurs :

  • Infection
  • Propagation
  • Mutation

Néanmoins, il est aussi possible de voir Bitcoin autrement. S’il n’est pas le virus, ne pourrait-il pas être l’antidote plutôt ? Mais l’antidote de quoi ?

Antidote d’une société de consommation.
Antidote d’un système financier toujours plus corrompu.
Antidote à cette bulle de l’endettement.
Antidote à ces banques qui ne veulent pas évoluer.

Et si finalement, le virus était déjà présent ? Qu’on vivait avec au quotidien ?

Et si Bitcoin n’était pas le virus du 21ème siècle, mais bien l’antidote aux maux d’une société qui ne contrôle pour son système financier ?